Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > Prix Charles-Biddle 2016
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqués

Prix Charles-Biddle 2016

Lynda Thalie, Théodore Ushev et Élage Diouf finalistes

Montréal, le 19 octobre 2016 - La ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Mme Kathleen Weil, se joint à l’organisme Culture pour tous et à La Fabrique culturelle de Télé-Québec pour annoncer le nom des trois finalistes du prix Charles-Biddle, édition 2016. Il s’agit de l’auteure-compositrice-interprète Lynda Thalie, du cinéaste Théodore Ushev et du musicien, auteur-compositeur-interprète Élage Diouf.

Une capsule vidéo décrivant le parcours de chacun des finalistes est diffusée à partir d’aujourd’hui dans le site de La Fabrique culturelle. Le nom du gagnant ou de la gagnante sera dévoilé le lundi 7 novembre prochain à l’occasion du lancement de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles (SQRI).

« Cette nouvelle collaboration avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec permettra d’accroître la visibilité et la notoriété du prix Charles-Biddle et de ses finalistes, tant dans le milieu des arts et de la culture que dans la sphère publique. Nous faisons le pari que de tels modèles de réussite inciteront encore plus de personnes immigrantes qui ont un talent artistique à l’exprimer et à rayonner au sein du paysage culturel québécois », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

Rappelons que le prix Charles-Biddle, décerné par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) en collaboration avec Culture pour tous, vise à souligner l’apport exceptionnel d’une personne ayant immigré au Québec dont l’engagement personnel ou professionnel contribue ou a contribué au développement culturel et artistique du Québec sur la scène locale, nationale ou internationale.

« À l’heure où tous les efforts convergent vers la recherche d’un meilleur vivre-ensemble, c’est une immense fierté pour nous que d’être associés à la remise de ce Prix. Le travail et le talent de tous les artistes et travailleurs culturels issus de l’immigration sont essentiels à la richesse de la culture québécoise. Bravo aux trois finalistes! », a déclaré la présidente-directrice générale de Culture pour tous, Mme Louise Sicuro.

La lauréate ou le lauréat du prix Charles-Biddle sera sélectionné par un jury composé de personnalités provenant du milieu des arts et de la culture ainsi que d’une personne représentant le MIDI. En plus de cette reconnaissance, la personne sélectionnée recevra une bourse de 2 000 $ ainsi qu’une sculpture de bronze et de granit, œuvre de l’artiste québécoise Danielle Thibeault. Représentant un groupe de personnages en mouvement, la sculpture symbolise l’importance des liens qui se créent entre les citoyennes et citoyens du Québec.

Les finalistes

Originaire d’Algérie, l’auteure-compositrice-interprète Lynda Thalie a fait voyager sa musique sur quatre continents, dans le cadre de festivals et d’événements tels que les Jeux olympiques, récoltant en cours de route bon nombre de nominations et de prix. En juin 2016, elle réalise son rêve d’aide humanitaire en allant visiter des camps de réfugiés en Grèce, afin de capter sur pellicule la situation invivable des personnes réfugiées bloquées en sol grec et d’en faire un documentaire. Mme Thalie présente aussi des conférences musicales pour diverses organisations, partageant son parcours d’immigrante et de réfugiée, d’humaniste et d’artiste. Elle prépare une nouvelle collection de livres pour enfants à paraître en 2017.

Maître percussionniste et auteur-compositeur-interprète d’origine sénégalaise, Élage Diouf s’installe au Québec en 1996 et s’y taille une place en travaillant avec des musiciens reconnus comme les Colocs, Loco Locass, Stefie Shock et Ariane Moffatt. Ces collaborations l’amènent à créer son premier album solo, qui lui vaudra entre autres un prix Juno pour le meilleur album de musiques du monde et un FÉLIX pour l’album de l’année dans la catégorieMusiques du monde.

Né en Bulgarie, Théodore Ushev est diplômé des beaux-arts de Sofia. Affichiste dans son pays d’origine, il s’installe à Montréal en 1999, où il acquiert une réputation de cinéaste d’animation prolifique et doué. En 2006, il amorce une trilogie sur les relations entre l’art et le pouvoir : Tower Bawher (2006), Drux Flux (2008) et Gloria Victoria (2013). Fasciné par les modes alternatifs de diffusion, il réalise des films pour Internet (Vertical, 2003) et pour les téléphones portables (Sou, 2004), de même qu’un vidéoclip (Demoni, 2012).

Pour plus d’information sur le prix Charles-Biddle, veuillez visiter le site de l’organisme Culture pour tous à culturepourtous.ca/professionnels-de-la-culture/prix-charles-biddle. Vous pouvez également téléphoner au 514 873-2641 ou envoyer un courriel à prixcharlesbiddle@culturepourtous.ca.

 

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec la Commissaire aux plaintes.
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2016-10-19
Portail du gouvernement du Québec